Notre equipe s interesse a la comprehension des mecanismes moleculaires impliques dans la virulence de Pseudomonas aeruginosa. Outre sa nature ubiquitaire (vivant dans le sol et l eau), cette bacterie possede un large spectre d hotes (plantes, nematodes, insectes, animaux, humains). Ce pathogene est aussi remarquable pour sa capacite a provoquer des infections aigues chez les sujets immunodeprimes et des infections chroniques dans le cas de patients atteints de mucoviscidose. P. aeruginosa est equipee d un arsenal de facteurs de virulence, la plupart etant des toxines et enzymes degradatives secretees, qui facilitent la colonisation et la survie dans l hote. Ainsi il n est pas surprenant de retrouver au niveau de l enveloppe de cette bacterie quasiment tous les systemes de secretion actuellement connus chez les bacteries Gram negatives (Bleves et al., 2010) ce qui en fait un modele de choix pour l etude de ces machineries et des effecteurs qu elle secrete. Notre equipe s interesse a certains aspects du - trafic - proteique que l on retrouve au niveau de l enveloppe cette bacterie. Pour cela, nous avons developpe une solide expertise de la manipulation genetique, biochimique et cellulaire de ce pathogene a laquelle s associe un large reseau de collaborations.

Actuellement, trois projets sont developpes au laboratoire par les trois chercheurs permanents de l equipe.

1- La voie de Secretion de type II (R. Voulhoux) : Ce projet porte sur l etude structurale et fonctionnelle de la machinerie de secretion de type II. Ce type de machinerie presente la particularite de secreter de grosses molecules parfois multimeriques necessitant un repliement intracellulaire. Cette contrainte necessite donc la mise en place d un mecanisme de secretion en deux etapes faisant probablement appel a une structure de type piston.

2- Role de la voie d export Tat dans la pathogenicite de P. aeruginosa (B. Ize) : Le systeme Tat (Twin Arginine Translocation) qui permet le transport de proteines repliees a travers la membrane cytoplasmique est largement conserve dans le monde bacterien. Ce systeme d export est implique dans des fonctions cellulaires et des processus bacteriens vastes et varies tel que la division cellulaire, la motilite, ou encore la formation de biofilms. Le systeme Tat est egalement reconnu comme un determinant de la virulence bacterienne. Avec ce projet nous cherchons a comprendre quels sont les mecanismes moleculaires expliquant l attenuation de la virulence d un mutant tat de P. aeruginosa.

3- Etude fonctionnelle et structural d effecteurs secretes de P. aeruginosa (S. Bleves) : Ce projet a pour but de mesurer l impact sur la virulence de P. aeruginosa de nouveaux effecteurs. Sont ainsi etudies, trois toxines lipolytiques secretees, les - patatin-like proteins - ou PLPs ainsi que les effecteurs VgrG du second systeme de secretion de type VI (H2-T6SS) de P. aeruginosa, implique lors de l interaction avec les cellules hotes eucaryotes.

 
2014
Thematique